Location meublée à Paris : les loyers à l’équilibre

Publié le 18/07/2018


Alors que la France est de nouveau à la conquête des investisseurs, des touristes et des entrepreneurs, Paris retrouve ses lettres de noblesse, pour le plaisir de son marché immobilier. Selon le dernier baromètre de l’attractivité de la France à l’international (EY – Juin 2018), Paris est même désormais en tête des capitales européennes les plus séduisantes pour le patronat étranger. Quel impact sur le marché locatif ?

L’immobilier parisien toujours au top

L’immobilier dans la capitale française a toujours fasciné. Entre façades historiques et prix en perpétuelle hausse, acheter un appartement à Paris est même souvent de l’ordre du fantasme. Du côté de la location, là aussi les prix s’envolent. Alors qu’avec une moyenne de 682 € par mois, on peut louer 20 m² à Paris, on peut s’offrir plus de 80 m² à Brest et même 87 m² à Saint-Etienne.En ce qui concerne la location meublée, il faut débourser en moyenne 37,77 € / m² hors charges au second trimestre 2018 pour se loger dans Paris. Soit une hausse de +1,5 % par rapport à la même période un an plus tôt. Un chiffre qui ne reflète toutefois pas la tendance globale puisque les prix du marché de l’immobilier parisien ont plutôt baissé ces derniers mois.

Location meublée : des disparités selon les arrondissements

Mécanisme étonnant qui contribue à lisser les prix dans l’ensemble de la ville, le prix dans les 8 premiers arrondissements, les plus centraux, ont baissé de – 0,9 % cette année alors qu’ils ont grimpé de + 2,6 % dans les autres quartiers.

41,32 €
41,32 € le m² c’est le prix moyen d’une location meublée dans les arrondissements 1 à 8 de la capitale. Il faut compter environ 35,47 € le m² dans les arrondissements 9 à 20.

Un phénomène que les spécialistes attribuent tout d’abord au désamour de certains propriétaires pour les dispositifs de location comme Airbnb qui leur ont préféré la location meublée longue durée. Le nombre de propriétaires-bailleurs ayant fait ce choix a grimpé ces derniers mois, l’offre est donc plus élevée ce qui a fait chuter les prix. D’autre part, les locataires se tournent de plus en plus vers les arrondissements 9 à 20 qui offrent des loyers plus accessibles et une vie moins touristique.
 

Profil-type du locataire parisien

 

À Paris, un logement meublé sur trois est occupé par un locataire français. Un chiffre suivit de près par celui des Européens qui représentent 30,5 % des locataires. 14 % sont habités par des Nord-Américains.

Sans surprise, c’est le motif professionnel qui prime à 56 %. Entre périodes de formation, mutations, missions temporaires, les entreprises qui souhaitent loger leurs collaborateurs à Paris sont nombreuses. Un chiffre en hausse qui pourrait bien augmenter davantage dans les mois à venir avec l’arrivée du bail-mobilité, ce contrat de location de 1 à 10 mois. En contrepartie, la proportion des étudiants (22 %) et des particuliers (22 %) tend à baisser.


Dernières Actualités

Première déclaration d’impôts : demandez au fisc votre taux personnalisé

Publié le 20/05/2019

Avec l’entrée en vigueur de prélèvement à la source, les contribuables qui effectuent leur première déclaration se voient automatiquement affecter un taux d’imposition par défaut. Ce taux est adapté au plus grand nombre et non aux situations particulières. Dans certains cas, il peut être utile de demander, dès maintenant, à l’administration fiscale, son taux personnalisé. Dans le cas contraire, il faudra attendre un an.

Quels sont les critères clés qui influencent le plus la valeur des logements ?

Publié le 17/05/2019

Le Gouvernement vient récemment de rendre accessible à tous, les données relatives aux ventes immobilières sur la période 2014 – 2018. Un nouvel outil qui permet d’affiner l’estimation immobilière des logements, pour les agents immobiliers aussi bien que pour les particuliers qui souhaitent vendre leur bien. Car pour vendre vite et être certain de mener une négociation efficace, plusieurs critères sont déterminants.

Rénovation énergétique : un plan pour aider les salariés modestes

Publié le 15/05/2019

Un plan pour soutenir les salariés et leur permettre de se loger plus facilement Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement, ainsi que le groupe Action Logement (anciennement 1 % logement) viennent de l’annoncer. Un plan sur 4 ans va être déployé, cette année, pour lutter contre les difficultés liées au logement…

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière