Immobilier-40-Français-propriétaires

Immobilier : à 40 ans, 55 % des Français sont propriétaires de leur logement

Publié le 24/12/2018

Les conditions de financement ont rendu l’accès à la propriété plus facile ces dernières années. Une situation qui a permis à un grand nombre de Français de réaliser un projet immobilier. Si les 50-70 ans sont toujours majoritairement représentés parmi les propriétaires, l’écart avec les plus jeunes semble s’être resserré grâce aux taux bas et aux durées d’emprunt qui s’allongent.


Des conditions de financement qui favorisent l’accès à la propriété pour les Français de moins de 40 ans

Au fil du temps, il n’est pas rare de voir son patrimoine immobilier s’agrandir. C’est en tout cas ce que vivent les Français. Ainsi, les particuliers de 50 à 69 ans sont aujourd’hui 70 % à posséder leur résidence principale. Un chiffre cependant en baisse de près de 6,8 % depuis 2010, qui traduit une difficulté croissante à accéder à la propriété pour les seniors, ou d’autres problématiques comme la revente d’un bien consécutive à une perte d’autonomie.


En 40 ans, les conditions de financement d’un projet immobilier ont nettement profité aux jeunes les plus aisés. Ainsi, les 25-44 ans ayant une situation professionnelle et financière avantageuse sont passés de 43 % à 66 % de propriétaires entre 1973 et 2013.

Pour les plus jeunes en revanche, la situation tend à s’améliorer. Selon la dernière étude publiée par l’INSEE, les moins de 30 ans sont désormais 23,2 % à posséder leur logement. Un chiffre qui grimpe à 55 % pour les moins de 40 ans. Avec une augmentation respective de + 6,4 % et + 4,7 % entre 2010 et 2018, ces données prouvent l’impact positif de la baisse des taux pour les jeunes emprunteurs et notamment les primo-accédants.

Moins de propriétaires aujourd’hui qu’en 2015

Aujourd’hui en France, 61,7 % des Français sont propriétaires d’un logement. 57,8 % possèdent une résidence principale et les 17,7 % restants disposent d’une résidence secondaire, d’un bien proposé à la location, ou encore d’un logement vacant ou mis gratuitement à la disposition d’un tiers.

Malgré les conditions d’emprunt attractives dues à la baisse des taux d’intérêt d’emprunt et à l’allongement de la durée des prêts, la détention immobilière a baissé en trois ans. Une première en France. 62,7 % des Français étaient propriétaires d’un logement en 2015, soit une chute d’un point en 3 ans. Un chiffre qui doit tout de même être relativisé, car la proportion des propriétaires en France reste plutôt stable depuis 2010.

L’immobilier demeure donc l’une des solutions privilégiées pour se constituer un patrimoine, mais nombreux sont ceux qui optent pour une assurance-vie, un livret A ou des actions. Ainsi, en 2018, 88,3 % des Français détiennent un patrimoine financier.


Dernières Actualités

Rénovation immobilière : comment profiter du CITE en 2019 ?

Publié le 22/03/2019

Un temps prévu pour être supprimé fin 2018, le crédit d’impôt transition énergétique, plus connu sous le nom de CITE, a finalement été prorogé jusqu’au 31 décembre 2019. Cette année encore, les propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement pourront donc percevoir une partie des frais engagés sous la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu. Les conditions d’éligibilité sont les mêmes que l’année précédente.

Immobilier locatif : les atouts de la résidence étudiante

Publié le 20/03/2019

Tout investisseur locatif cherche à lier des avantages fiscaux avec un rendement pertinent. Une combinaison qui peut être atteinte grâce aux résidences étudiantes, de plus en plus prisées. Avec la crise du logement que traverse la France et le nombre d’étudiants dans le supérieur qui ne cesse de croître, ce type d’habitations permet de relier l’offre à la demande.

Investissement à la montagne : booster sa fiscalité grâce au statut de LMNP

Publié le 18/03/2019

Si l’investissement dans l’immobilier de tourisme répond à des règles strictes, il permet également de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. À condition de choisir scrupuleusement sa destination, son statut et le mode de location. Le statut de loueur en meublé non professionnel permet d’optimiser cette fiscalité.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière