Impôt sur les sociétés en Outre-mer : ce qui change dans le cadre du dispositif Girardin

Publié le 07/10/2019

Le dispositif Girardin permet de bénéficier d’un crédit d’impôt sous certaines conditions, grâce à des investissements dans des projets fonciers Outre-mer. Bonne nouvelle pour les entreprises, les bénéfices imposables générés avec ce type d’investissement peuvent être défiscalisés jusqu’en 2025 contre 2020 auparavant.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôt sur les sociétés en Outre-mer : ce qui change dans le cadre du dispositif Girardin

La loi Girardin pour encourager les investissements locatifs en Outre-mer

La loi n° 2003-660 du 21 juillet 2003, dite loi de programme pour l’outre-mer, plus couramment appelée loi Girardin permet depuis 2003 de bénéficier de crédit d’impôt en réalisant des projets immobiliers en Outre-mer. Ce dispositif porté par Annick Girardin, à l’époque députée à Saint-Pierre-et-Miquelon et désormais ministre des Outre-mer depuis 2017, est destiné à promouvoir l’immobilier locatif dans les territoires d’Outre-mer.

Code général des impôts – Article 244 quater W : « Les entreprises imposées d’après leur bénéfice réel ou exonérées (…), exerçant une activité agricole ou une activité industrielle, commerciale ou artisanale (…), peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt à raison des investissements productifs neufs qu’elles réalisent dans un département d’outre-mer (…).

Le volet concernant la défiscalisation des entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés au titre de leurs investissements Outre-mer prévu pour durer jusqu’au 31 décembre 2020 a été étendu jusqu’en 2025.

Réduire ou supprimer l’impôt sur les sociétés grâce au dispositif Girardin jusqu’en 2025

Le dispositif Girardin encourage les investissements locatifs en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à la Réunion et à Saint-Martin mais également à Saint-Pierre et Miquelon, en Nouvelle Calédonie, en Polynésie française, à Saint-Barthélemy et dans les îles Wallis et Futuna.

La loi Girardin permet notamment aux sociétés de mettre en place une stratégie de défiscalisation et donc de réduire voire de supprimer le montant des bénéfices imposables. Elle se limite désormais aux investissements locatifs neufs intermédiaires, comme l’a précisé la loi de finances 2019. Les logements sociaux ne sont donc plus concernés que sous certaines conditions.

Pour bénéficier du dispositif Girardin, les sociétés doivent en outre trouver un locataire désireux d’occuper un logement neuf situé Outre-mer, au titre d’une résidence principale. Elles ont désormais douze mois après l’acquisition du bien ou l’achèvement des travaux pour ce faire, contre six mois auparavant. Le bailleur doit en outre louer le bien pendant cinq ans en se conformant au plafond de loyers et de ressources en vigueur, qui peuvent être révisés chaque année. Enfin, nouveau critère d’éligibilité et non des moindres, pour bénéficier du crédit d’impôt proposé par le dispositif Girardin, l’entreprise doit impérativement être installée Outre-mer.

À noter que dans le cadre d’une acquisition en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement), le crédit d’impôt est versé de manière fractionnée : 70 % à l’achèvement des fondations, 20 % pour la mise hors d’eau et 10 % au moment de la livraison.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : les ventes toujours à la hausse

Publié le 16/10/2019

Le succès de l’immobilier ancien ne se dément pas auprès des acheteurs français. Malgré un léger ralentissement en septembre, le volume record des transactions, cette année, est porté par les taux qui ne cessent de baisser. En un an, les ventes ont fait un bond de 7 % sur tout le territoire et de 4 % en Île-de-France.

Taxe foncière : la réforme pourrait coûter cher à certains propriétaires

Publié le 11/10/2019

La loi de finances pour l’année 2020 a tranché sur ce chantier épineux. La réforme de la taxe foncière sera bien effective mais seulement à partir de 2026. Pour ce faire, la valeur locative des logements, servant de base au calcul de la taxe et datant de critères établis en 1970, sera réactualisée. Alors que 130 000 foyers ont vu leur taxe foncière augmenter cette année, de nouvelles hausses sont à prévoir d’ici à 2026.

Révision du barème de l’impôt sur le revenu : du nouveau pour 2020

Publié le 09/10/2019

Baisse d’impôt en vue pour les contribuables Français. Dans le cadre du projet de loi de finances pour l’année 2020, le barème progressif de l’impôt sur le revenu va être révisé. L’objectif : tenir compte de l’inflation et faire économiser quelques 350 euros à plus de 12 millions de ménages. Promesse du Gouvernement Macron, cette baisse d’impôt interviendra dès l’année prochaine.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière