Abattement fiscal : vendez votre terrain avant 2020

Publié le 12/10/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Abattement fiscal : vendez votre terrain avant 2020

Depuis le début de l’année, les propriétaires d’un terrain constructible situé en zone tendue peuvent réaliser une belle opération financière en cédant leur terrain à un professionnel qui s’engage à y construire des logements collectifs. Il s’agit de l’abattement fiscal sur l’impôt sur la plus-value. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour en bénéficier.

Depuis le 1er janvier 2018, il est possible de payer moins d’impôt en vendant son terrain

En principe, vendre un terrain implique le paiement d’une taxe. Il s’agit de l’impôt sur la plus-value réalisée, autrement dit, la différence entre le prix d’achat et le prix de vente. Or, dans certaines grandes agglomérations, notamment, les terrains constructibles sont rares donc prisés et très onéreux ce qui fait grimper l’impôt sur la plus-value. Freinés par cette taxe, certains vendeurs rechignent à vendre ce qui contribue à ralentir la construction dans des villes ou l’immobilier est pourtant en tension.

Pour lever ce frein, le Gouvernement a instauré un abattement sur l’impôt sur la plus-value, entré en vigueur le 1er janvier 2018. Un abattement plutôt significatif puisqu’il peut aller de 70 à 85 %.

Comment bénéficier de l’abattement fiscal sur l’impôt sur la plus-value ?

En matière de logement, la politique gouvernementale vise à faire coïncider l’offre et la demande. Une démarche difficile notamment dans certaines zones considérées comme tendues que sont les zones A et A bis. Dans ces zones, l’on trouve entre autres les agglomérations de Paris, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, la Côte d’Azur et la partie française du canton de Genève.

« En matière de logement, la tension d’un marché immobilier local est définie par le niveau d’adéquation sur un territoire entre la demande de logements et l‘offre de logements disponibles. Une zone est dite « tendue » si l’offre de logements disponibles n’est pas suffisante pour couvrir la demande (en termes de volume et de prix) ». www.cohesion-territoires.gouv.fr

Pour être éligible à l’abattement fiscal sur l’impôt sur la plus-value, un terrain doit donc impérativement être situé en zone A ou Abis mais également être vendu pour accueillir un ou plusieurs bâtiments de logements collectifs dans les 4 ans qui suivent la cession. Autrement dit, si l’acheteur acquiert un terrain pour y faire construire sa maison individuelle, le vendeur ne pourra pas bénéficier de la réduction d’impôts.

Il s’agit donc pour le vendeur de vendre son terrain non pas à un particulier, mais à un promoteur ou à un professionnel qui s’engage à réaliser un programme neuf. Dans ce cas, la réduction d’impôts est de 70 %. Elle peut atteindre 85 % dans le cas où le promoteur prévoit de construire au moins 50 % de logements sociaux ou intermédiaires.


Dernières Actualités

Placement immobilier : faut-il préférer les résidences seniors ou étudiantes ?

Publié le 15/07/2019

Dans le domaine de l’immobilier locatif, les résidences de services offrent de nombreux avantages, en particulier d’un point de vue fiscal. Notamment grâce aux dispositifs de défiscalisation tels que le Censi-Bouvard et le statut de LMNP. Mais encore faut-il faire le bon choix parmi les résidences de tourisme, les résidences étudiantes, les établissements pour seniors et les Ehpad.

Revenus fonciers : mode d’emploi pour déduire les travaux de 2019

Publié le 12/07/2019

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source a fait de 2018 une année blanche sur le plan fiscal. Les revenus non-exceptionnels sont donc effacés grâce à un crédit d’impôt. Mais afin d’éviter les effets d’aubaine, les règles en matière de déductibilité des travaux changent pour 2018 et 2019. Sauf en cas d’urgence, il est conseillé de reporter les gros travaux de quelques mois. Explications.

Lutte contre la fraude fiscale : qui sont les nouveaux supers flics ?

Publié le 10/07/2019

Le service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF) vient de voir le jour quelques mois après la promulgation de la loi anti-fraude. À Berçy, ces nouveaux enquêteurs auront le statut d’agents des impôts assorti d’un pouvoir de police capable de mener des écoutes et des filatures. Objectif, résorber la fraude fiscale qui coûte chaque année entre 25 et 100 milliards d’euros à la France.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière