Impôts : ce qui change avec le nouveau barème

Publié le 12/10/2020

Chaque année, le projet de loi de finances pour l’année suivante, propose un nouveau barème de l’impôt sur le revenu, en fonction de l’inflation. Celui-ci modifie les tranches d’imposition, mais également le plafond du quotient familial, les conditions de décote pour les ménages faiblement imposés, ainsi que le taux non personnalisé pour le prélèvement à la source. Le barème en vigueur pour l’imposition 2021 est connu depuis le 29 septembre. Nous faisons le point.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôts : ce qui change avec le nouveau barème

Le nouveau barème d’imposition sera appliqué dès janvier prochain

Le projet de loi de finances pour 2021 a été présenté le 29 septembre dernier. Si la part belle est faite à la relance pour lutter contre la crise sanitaire et économique, certaines décisions sont constantes. C’est le cas du barème de l’impôt sur le revenu, révisé chaque année en fonction du niveau de l’inflation. L’an passé, ce niveau s’élevait à 1 %, mais cette année, les prévisions le limitent à 0,2 %.

www.economie.gouv.fr : « Le projet de loi de finances pour 2021 déploie les crédits du Plan de relance de l’économie annoncé le 3 septembre 2020. Ce plan, doté d’un budget de 100 Md€, est construit autour de 3 priorités : l’écologie, la compétitivité et la cohésion ».

Cette nouvelle grille d’imposition ne sera utilisée qu’à partir du printemps prochain, lors de la prochaine déclaration d’impôt 2021, sur les revenus de l’année 2020. Mais les ménages prélevés à la source la découvriront en réalité dès le mois de janvier.

Tranche d’imposition, plafond de quotient familial, décote : tous les contribuables concernés

Un nouveau barème d'impôts pour tous les contribuables

Concernant les tranches d’imposition, la revalorisation du barème n’aura qu’un faible impact pour les ménages. Les contribuables non-imposables le resteront jusqu’à 10 084 € en 2021 contre 10 064 € cette année. La première tranche d’imposition (11 %) concernera donc les ménages percevant entre 10 084 € et 25 710 €, contre 10 064 € à 25 659 €. Enfin, les ménages les plus aisés entreront dans la dernière tranche d’imposition (45 %) au-delà de 158 122 € de revenus annuels contre 157 806 € actuellement.

D’autres éléments seront impactés par la revalorisation tels que le plafond du quotient familial qui est désormais de 1 570 euros par demi-part. La décote qui s’applique aux ménages les plus faiblement imposés sera très légèrement plus favorable aux contribuables que cette année : les impôts inférieurs à 1 722 € (pour une personne seule) seront concernés, contre 1 717 € actuellement. Enfin, les taux neutres, ces taux non personnalisés prélevés à la source indépendamment des impôts, seront eux aussi faiblement modifiés.

La commission des finances de l’Assemblée nationale a pour le moment rejeté les amendements proposant de majorer cette revalorisation. Le taux définitif sera connu fin décembre.


Dernières Actualités

Piscines non-déclarées : les images satellites au secours du fisc

Publié le 22/10/2021

Pour traquer les contribuables qui manqueraient à leurs obligations, l’administration fiscale n’hésite pas à recourir aux nouvelles technologies. Bercy a, en effet, développé un partenariat avec Google, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. L’objectif : débusquer les extensions de bâtiments ainsi que les piscines non-déclarées. Si certains saluent l’innovation dans une administration qui manque de personnel, d’autres en revanche, déplorent la déshumanisation.

Ma Prime Rénov’ : un dispositif similaire adapté au vieillissement

Publié le 20/10/2021

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif bien connu des ménages, qui souhaitent rénover énergétiquement leur logement. Depuis le 1er janvier dernier, la prime est également accessible aux propriétaires-bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires. La recette séduit, à tel point que le Gouvernement a dû revoir à la hausse son enveloppe budgétaire pour 2021. Et le Premier ministre, Jean Castex, de missionner le ministère du logement sur un dispositif connexe, celui-ci destiné à soutenir l’adaptabilité des logements au vieillissement de la population.

86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l’amélioration du paysage habitable dans l’hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme « Habiter la France de Demain », et définit les actions attendues dans les mois à venir.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière