Immobilier de luxe : la France toujours au zénith

Publié le 09/07/2018


Le marché de l’immobilier français de luxe a rarement été aussi prospère. À en croire certains spécialistes, ce dynamisme coïnciderait avec la dernière élection présidentielle et l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête du Gouvernement. Un événement qui a contribué à doper un secteur déjà avantagé par des taux bas. Mais jusqu’à quand…

Paris : une capitale qui séduit les investisseurs fortunés

Sans surprise, c’est à Paris et dans ses environs que se concentre le marché de l’immobilier de luxe en France. Un dynamisme qui n’a pas toujours été au rendez-vous mais dont la capitale peut de nouveau profiter depuis 2015. Des professionnels ont même enregistré une augmentation des ventes de près de 30 % entre janvier et mai 2018 par rapport à la même période en 2017.

Par ailleurs, les transactions sont rapides, ce malgré une hausse des prix mesurée mais constante. Et les négociations sont minimes quand elles ne sont pas inexistantes. +3 % c’est en moyenne la hausse des prix de l’immobilier à Paris depuis le 1er janvier 2018. Ce chiffre grimpe à 6 % pour les biens estimés à 4 millions d’euros et plus. Alors que les prix moyens à Paris au 1er juillet, oscillent entre 5 805 € et 14 587 € / m² pour un appartement et 5 508 € à 22 249 € / m² pour une maison, certains biens se vendent sans difficultés à 30 000, 38 000 et même 41 000 € / m² avec travaux…

7,5 %
7,5 % c’est la hausse du nombre de millionnaires dans le monde entre 2017 et 2018. Un chiffre qui devrait continuer à grimper dans les années à venir avec la croissance de pays comme la Chine.

 

Macron, Brexit, ces éléments qui font grimper les ventes

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, des professionnels de l’immobilier et en particulier de l’immobilier de luxe ont constaté une hausse significative du volume de leurs transactions. Une élection qui aurait permis de rétablir la confiance que les étrangers mais aussi les expatriés ont en la France.

Sur la scène internationale, l’Amérique de Donald Trump, la crise en Grèce et maintenant en Italie, mais également le Brexit du Royaume-Uni, sont d’autres facteurs qui incitent les investisseurs Français et étrangers à choisir l’Hexagone.

Evolution de la fiscalité : quelles conséquences sur l’immobilier de luxe ?

 
Le constat est donc clair, le marché est au beau fixe. La conjoncture, l’image du pays vis-à-vis de l’étranger, les taux bas et les conditions de financement favorisent l’investissement haut de gamme en France. Mais les professionnels sont pourtant sceptiques quant à la tendance dans les mois à venir.La hausse des taux se fait attendre mais elle semble pourtant inévitable d’ici à 2019.
 
Quant à la fiscalité, si l’IFI semble jusqu’à présent avoir épargné le secteur, le recentrage de l’ancien ISF sur le patrimoine immobilier pourrait bien avoir des répercussions dès que les premiers règlements vont être effectués.


Dernières Actualités

Suppression de la taxe d’habitation : nouveau rebondissement pour les ménages les plus aisés

Publié le 24/05/2019

La suppression de la taxe d’habitation, mesure phare du quinquennat Macron, est aussi attendue que décriée. Si pour les 80% des ménages français les plus modestes, la réforme est en route, pour les 20% des plus riches en revanche, c’est la valse-hésitation. Comme l’a récemment rappelé le premier Ministre, tous les Français seront à termes exonérés de taxe d’habitation mais les plus riches devront patienter.

Immobilier locatif : pourquoi faire appel à une agence ?

Publié le 22/05/2019

Les propriétaires qui décident de se lancer dans l’immobilier locatif peuvent espérer bénéficier de revenus complémentaires tirés des loyers, voire même de quelques avantages fiscaux. Mais, pour cela, il est également nécessaire de pouvoir assumer une bonne dose de tâches administratives. Dans le cas de la mise en location de son bien, l’agent immobilier peut apporter ses conseils avisés.

Première déclaration d’impôts : demandez au fisc votre taux personnalisé

Publié le 20/05/2019

Avec l’entrée en vigueur de prélèvement à la source, les contribuables qui effectuent leur première déclaration se voient automatiquement affecter un taux d’imposition par défaut. Ce taux est adapté au plus grand nombre et non aux situations particulières. Dans certains cas, il peut être utile de demander, dès maintenant, à l’administration fiscale, son taux personnalisé. Dans le cas contraire, il faudra attendre un an.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière