Investissement locatif : le crowdfunding est désormais possible

Publié le 15/10/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Investissement locatif : le crowdfunding est désormais possible

Porté par Bruno Le Maire, le projet de loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) est passé de 73 à 140 articles lors de son adoption par l’Assemblée Nationale le 10 octobre. Destinée à simplifier la vie des entreprises et des salariés, cette loi rendra éligible au PEA-PME les titres émis dans le cadre du financement participatif. Bienvenue au crowdfunding immobilier.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding, comprendre « crowd » la foule et « funding » le financement en anglais, désigne le financement participatif. Il s’agit d’un moyen en vogue de financer un projet en faisant appel à une levée de fonds via un large public souvent anonyme, constitué de particuliers et d’entreprises. Tous les types de projets sont concernés et le financement se fait généralement par le biais d’Internet et des réseaux sociaux.

Le crowdfunding a séduit de nombreux investisseurs et porteurs de projets ces dernières années. Cet essor a également donné naissance à une multitude de plateformes permettant de faire le lien entre les projets et les investisseurs. Pour éviter les dérives, le crowdfunding est réglementé depuis le 1er octobre 2014.

Comment se déroule une opération de crowdfunding immobilier ?

Investir dans l’immobilier s’inscrit dans la durée, et cela, même si le crowdfunding immobilier est généralement plus court qu’un financement traditionnel (12 à 24 mois en moyenne).

En pratique, les investisseurs souscrivent des obligations (ou titres financiers) qui permettent le financement de programmes de constructions immobilières. Lorsque l’opération est débouclée, les investisseurs perçoivent capital et intérêts.

En amont, la plateforme doit être en mesure de renseigner les investisseurs sur le bouclage financier, ce en toute transparence et conjointement avec le promoteur concerné. Elle doit également proposer un suivi durant toute la durée de l’opération.

Réussir son investissement immobilier grâce au crowdfunding

Les plateformes dédiées au financement participatif et notamment au crowdfunding immobilier sont nombreuses, les risques de se tromper aussi. Il convient donc de prendre quelques précautions pour réussir son opération en toute sécurité. Pour cela, il s’agit de se renseigner sur l’historique des plateformes et leur indice de confiance. Nombre de projets encadrés, délais, la plateforme est-elle ou non agréée ? Pour ce faire, il faut se fier au label représenté par un macaron Marianne sur la page d’accueil des sites fiables.

Autorité des marchés financiers (AMF) : « Afin de favoriser le développement du financement participatif dans un environnement sécurisant pour les contributeurs (donateurs, prêteurs ou investisseurs), les pouvoirs publics ont créé un cadre réglementaire pour l’exercice de cette nouvelle activité. Afin de permettre au public et clients des plateformes de financement participatif de s’assurer que la plateforme est soumise au respect des exigences de la réglementation française, un label a été créé par les pouvoirs publics ».


Dernières Actualités

Copropriété : le vote à distance accessible à tous

Publié le 27/05/2020

La loi ELAN promulguée en novembre 2018 prévoit le vote à distance pour les assemblées générales (AG) de copropriétés. Pourtant, elles sont encore peu nombreuses à le mettre en pratique. Durant le confinement, seules celles qui avaient préalablement voté la mesure ont pu y avoir recours. Mais une ordonnance présentée mercredi 20 mai en Conseil des ministres va bientôt permettre à toutes les copropriétés de tenir une AG de manière dématérialisée.

BTP : le Gouvernement souhaite une reprise des chantiers à 100% avant la fin du mois

Publié le 22/05/2020

Après deux mois d’arrêt total, les gros chantiers du bâtiment, mais également les rénovations des particuliers, peinent à reprendre. À l’issue du confinement, on estime d’ailleurs qu’à peine plus de la moitié d’entre eux a repris son activité. En cause, les risques sanitaires et les mesures imposées, mais également les litiges financiers liés aux surcoûts et aux nombreux retards. Pour l’exécutif, l’activité doit reprendre en totalité avant la fin du mois.

Location meublée : le régime fiscal a évolué

Publié le 20/05/2020

Une nouveauté adoptée dans le cadre de la loi de finances pour 2020 permet de passer automatiquement du statut de loueur en meublé non-professionnel (LMNP) à celui de loueur en meublé professionnel (LMP) lorsque les plafonds sont atteints. Si l’absence de déclaration est a priori une bonne nouvelle, elle n’est pas sans conséquences pour les investisseurs concernés, notamment en cas de revente.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière