Pinel ancien, rénover et valoriser son logement grâce au prêt à taux zéro

Publié le 05/10/2018


Il est admis qu’en matière d’immobilier, les Français préfèrent l’ancien. Mais parfois, ancien va de paire avec mauvaise isolation, passoire énergétique ou manque de luminosité. Et la liste est encore longue. Les propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation pour valoriser leur logement ont tout intérêt à cibler quelques travaux prioritaires. Pour cela, ils pourront bientôt de nouveau compter sur l’éco PTZ.

Rénover son logement : confort et économies à la clé

Allier charme de l’ancien et confort du neuf est le rêve de nombreux propriétaires. D’autant plus que les logements anciens s’avèrent parfois onéreux lorsqu’il s’agit de s’éclairer ou de se chauffer. En cause, cinq postes de dépenses et de construction qui présentent de nombreux défauts dans les logements construits entre 1900 et 1980 :

  • Le confort thermique
  • L’isolation acoustique
  • La consommation énergétique
  • La qualité des matériaux de construction
  • La ventilation

Si les Français visent en premier lieu le confort de vie lorsqu’ils envisagent de rénover un logement, les travaux ciblent en priorité le remplacement du système de chauffage, la réfection d’une pièce telle que la cuisine ou la salle de bain dans son ensemble, le changement d’au moins 50 % des fenêtres, la réfection du réseau électrique, l’isolation des combles ou la toiture. Mais selon les professionnels, ces travaux pris individuellement et bien qu’ils permettent d’améliorer le quotidien des habitants, ne sont pas suffisants pour valoriser pleinement le logement, réaliser des économies conséquentes et atteindre le confort et les normes du neuf.

Baromètre Qualitel 2018 : « La qualité perçue augmente significativement au-delà de cinq travaux effectués. Pour les logements construits entre 1900 et 1980, la note de satisfaction moyenne (« Qualiscore ») passe de 5,7/10 pour ceux n’ayant subi aucun travail de rénovation, à 7,0/10 pour ceux qui en ont subi au moins cinq ».

Un éco-PTZ plus accessible en 2019

Malgré la démission de Nicolas Hulot au poste de ministre de la transition écologique, le Gouvernement ne perd pas de vue son souhait de simplifier et de rendre plus accessibles les aides et autres dispositifs destinés à financer les travaux de rénovation énergétique.

Ainsi le projet de loi des finances pour 2019 qui devrait être voté dans les prochains jours fait la part belle au prêt à taux zéro et notamment à l’éco-PTZ. Le prêt devrait ainsi être simplifié et prolongé jusqu’en 2021. À première vue pas de grands changements puisque les propriétaires et copropriétaires d’un logement de plus de 2 ans pourront toujours emprunter jusqu’à 30 000 euros sur 15 ans. La quotité de l’éco-PTZ au regard du total des travaux reste elle aussi identique, 40 % en zones tendues et 20 % en zones détendues pour le neuf, 40 % pour les zones détendues dans l’ancien.

En revanche, pour être éligibles, les propriétaires n’auront plus l’obligation de réaliser plusieurs travaux en même temps, ce qui avait tendance à décourager ceux qui n’avaient pas les moyens d’entreprendre de gros travaux. Une mesure qui permettra peut-être au Gouvernement de se rapprocher de son objectif de 500 000 logements rénovés chaque année.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : hausse du nombre d’investisseurs locatifs

Publié le 18/01/2019

En 2018, le nombre d’investisseurs tournés vers l’immobilier locatif a grimpé en flèche. En cause, les fortes incertitudes liées aux marchés financiers. Mais pour 2019 ? Rien n’est moins sûr à l’heure où les taux d‘emprunt sont déjà annoncés à la hausse, et où plane un retour de l’encadrement des loyers à Paris.

Plus-values immobilières : une taxation alourdie en 2019 ?

Publié le 16/01/2019

Cette année, encore, les vendeurs immobiliers pourraient souffrir d’une lourde fiscalité. La taxe sur le produit des ventes devrait rester stable après une hausse de 6 % entre 2017 et 2018. Pour les vendeurs, plusieurs solutions leurs permettent toutefois d’alléger la plus-value taxable afin d’optimiser leurs opérations. Entre taxation, exonération et abattement, faisons le point.

Immobilier : à la montagne aussi, les prix flambent !

Publié le 14/01/2019

Environ 1 Français sur 3 choisit chaque année de passer ses vacances d’été à la montagne. Un chiffre qui grimpe davantage chez la jeune génération. En hiver bien sûr, la montagne arrive en premier choix lorsqu’il s’agit de s’évader quelques jours. Une situation qui influence grandement le prix de l’immobilier montagnard. Voici notre palmarès des destinations les plus prisées et de celles qui permettent un investissement au pied des pistes à petit prix.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière