Démembrement de propriété : Bercy rassure les particuliers

Publié le 04/02/2019

La loi de finances pour l’année 2019 a modifié la définition de l’abus de droit. Une notion qui a semé le trouble fin décembre parmi les fiscalistes, mais également chez les particuliers qui souhaitent préparer leur succession. De son côté, le ministère des Finances se veut rassurant, cette nouvelle définition ne devrait pas remettre en question les donations en nue-propriété.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Démembrement de propriété : Bercy rassure les particuliers

Abus de droit : un amendement sème le trouble

En fin d’année 2018, le rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale, Joël Giraud, et Bénédicte Peyrol, tous deux LREM, ont déposé un amendement visant à modifier la définition de la notion d’abus de droit. Ce terme juridique, qui portait jusqu’alors sur des montages dont les objectifs étaient exclusivement fiscaux, s’appliquera désormais aux opérations à visées principalement fiscales. Une nuance qui inquiète les fiscalistes tout comme les investisseurs particuliers.

Dalloz, définition de l’abus de droit : « L’abus de droit est le fait, pour une personne, de commettre une faute par le dépassement des limites d’exercice d’un droit qui lui est conféré soit en le détournant de sa finalité, soit dans le but de nuire à autrui (Cass. Civ1. 3 août 1915 n° 00-02.378). L’abus de droit est caractérisé dès que la personne qui en est titulaire en outrepasse l’exercice et causant préjudice à autrui (Civ. 2e, 26 nov. 1953). »

Les donations en nue-propriété pas impactées ?

Dans le viseur, les montages patrimoniaux tels que les donations de biens immobiliers dans le cadre d’un démembrement de propriété. En effet, de nombreux propriétaires souhaitant préparer leur succession de leur vivant optent pour la transmission anticipée de leur patrimoine. Pour ce faire, ils transmettent à leurs enfants des biens immobiliers grâce à la nue-propriété et en conservent l’usufruit. Ils peuvent dès lors continuer à faire usage de leurs biens, y vivre, mais également les proposer à la location et en tirer des revenus. Quant aux héritiers, ils ne deviennent pleinement propriétaires des biens qu’au décès de leurs parents et n’ont alors plus à s’affranchir des frais de succession.

Face aux inquiétudes, Bercy a de son côté publié un communiqué de presse samedi 19 janvier dernier, dans le but de rassurer les fiscalistes et les particuliers. Dans ce document, le ministère insiste sur le fait que cette modification n’aura pas d’incidence sur les donations en nue-propriété et que « la loi fiscale elle-même encourage les transmissions anticipées de patrimoine entre générations parce qu’elles permettent de bien préparer les successions ». Rappelons par ailleurs que cette requalification dont le seul objectif est de mieux lutter contre la fraude fiscale, ne sera appliquée qu’« aux actes passés à compter du 1er janvier 2020 ».


Dernières Actualités

Combien de jours louer son logement pour compenser ses charges de copropriété ?

Publié le 19/06/2019

À l’approche de l’été, de nombreux ménages s’interrogent sur l’intérêt de proposer leur logement à la location saisonnière. En plus de permettre de bénéficier de revenus complémentaires, la location temporaire est un moyen de récupérer ses charges notamment celles relatives à la gestion d’une copropriété. Mais selon une récente étude, le temps nécessaire pour compenser…

De la mérule dans votre logement, que faire ?

Publié le 17/06/2019

La mérule, ce champignon qui se nourrit de la cellulose du bois, est un véritable fléau pour qui y est confronté. Il peut engendrer des dégâts dans les bâtiments à une vitesse fulgurante. Les locataires et les propriétaires d’un logement qui constatent sa présence ont, depuis quelques années, pour obligation de le déclarer en mairie. Explications.

Cuisine : les astuces pour optimiser sa rénovation

Publié le 14/06/2019

Famille et amis s’y retrouvent volontiers pour manger, mais aussi pour discuter. La cuisine est aujourd’hui devenue une pièce de vie à part entière, pour les grands gastronomes aussi bien que pour les adeptes du four à micro-ondes. Et lorsqu’il s’agit de la rénover, il est conseillé de respecter certaines étapes clé et de ne pas oublier de la déduire de ses revenus. Explications.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière