Taux marginal d’imposition


La tranche la plus haute de revenu imposé permet de déterminer ce que l’on appelle le taux marginal d’imposition ou TMI.

Connaître le montant de son impôt sur le revenu est possible toute l’année y compris en dehors de la période de déclaration. Pour ce faire, deux outils sont utilisés, le quotient familial et le taux marginal d’imposition.

Pour calculer l’impôt sur le revenu, il faut diviser le revenu annuel net imposable du foyer par le nombre de parts fiscales. Ce calcul permet d’obtenir ce qu’on appelle le quotient familial. A titre d’exemple, un célibataire vivant sans enfant détient 1 part, un couple avec un enfant effectuant des déclarations conjointes détient 2,5 parts et un célibataire avec trois enfants, 3 parts.

L’impôt sur le revenu étant un impôt progressif, le taux d’imposition appliqué est défini par un barème en cinq tranches qui est mis à jour chaque année selon l’inflation. Le quotient familial n’est donc pas taxé globalement mais en fonction de ces mêmes tranches. Une fois le barème progressif appliqué, la somme des résultats de chaque tranche doit être multipliée par le nombre de parts fiscales pour obtenir l’impôt sur le revenu.

La tranche la plus haute de revenu imposé permet de déterminer ce que l’on appelle le taux marginal d’imposition ou TMI. Ce taux est très utile pour qui s’interroge sur la pertinence d’investir, de faire en sorte d’accroître ses revenus, d’ajouter ou de supprimer une part à son foyer fiscal. Ces actions pouvant, selon les cas, induire un changement de tranche, à la hausse ou à la baisse et donc augmenter ou réduire l’impôt à payer.


Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière