Frais de dossier


Lors de la souscription d’un prêt immobilier, il faut prendre en compte les taux d’intérêts, les frais d’assurance, le coût des garanties mais aussi les frais de dossier

.

Il s’agit des frais destinés à rémunérer le travail du conseiller qui s’est occupé de votre projet et qui a monté votre dossier. Ces frais ne sont dus qu’à partir du moment où l’établissement prêteur a accepté votre dossier. Ils sont pris en compte dans le Taux annuel effectif global (TAEG). Cet indicateur renseigne les emprunteurs sur le véritable coût d’un prêt immobilier. Il inclut le taux d’intérêt, les frais de dossier et le coût de l’assurance de prêt.

Dans deux cas les frais de dossiers ne sont pas exigés :

  • Si vous souscrivez un prêt réglementé comme le prêt à taux zéro.
  • Si la banque vous dispense de ces frais dans le cadre d’une offre promotionnelle.

Les frais de dossiers sont proportionnels au montant emprunté. Même si ils différent selon les banques, en règle générale, ils représentent entre 1 et 1,5 % du crédit. Pour éviter les mauvaise surprises, pensez à vérifier que l’établissement de prêt parle bien du montant TTC et non pas Hors taxes.

Sachez qu’il est possible de négocier les frais de dossier. Pour cela mettez en avant la qualité de votre profil (apport, garanties, faible taux d’endettement) et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.


Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière